Présentation

Après un passage dans une filière économique, Terencio González est rattrapé par le virus de la peinture et entre en 2013 à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris au sein de l’atelier Alberola dont il sort diplômé en 2015.

 

S’il regarde la peinture des grand maîtres, c’est bien la rue en tant que territoire de libre expression qui lui offre sa principale source d’inspiration. Son passé de graffeur – et non sans ironie d’agent municipal au service de l’effacement desdits graffitis – lui ont révélé le caractère bavard des murs des villes. 

Terencio Gonzalez réactive ses racines argentines, pays d’origine de son père. A Buenos Aires, il collecte des fonds d’affiches en papier bon marché, support populaire d’un affichage sauvage relayant sans distinction messages politiques ou annonces de concerts et de fêtes. Dès 2013, en partant de ces affiches, il initie une série d’œuvres sur toile, abstractions composées et vibrantes, odes à la peinture, à la couleur et à la lumière.

 

 

Vues d'installation
Œuvres
Vidéo
Biographie
  • Œuvres présentes dans des collections institutionnelles d’envergure, notamment la collection Société Générale et la Collection du FRAC Normandie Rouen 

 

  • Artiste sélectionné pour la 69ème édition de Jeune Création, Fondation Fiminco, Romainville (2020)

 

  • Participation à diverses expositions en galerie et auprès d'institutions, comme 100% La Villette, Paris (2021) et à la Maison des Arts de Malakoff (2020) .
Évènements